Mage du Chaos (L’âge des ténèbres 3) – Stephen Aryan

Mes vacances débutent à peine et j’en profite pour essayer de vider les piles de livres qui s’accumulent sur ma table de chevet. J’essaye donc d’en lire quelques-un en priorisant les séries à terminer et les bouquins que j’ai depuis un certain temps.

J’ai mis du temps à terminer la 1ere partie de Shannara qui m’a pris un temps infini de mon temps libre, et j’attendrai probablement ma lecture de la 2nde partie pour faire un retour global par ici.


Auteur :

Stephen Aryan est un auteur britannique né en 1977 et diplômé de l’université de Loughborough dans le marketing. Il travaille dans le milieu des comics (critique, podcast, conventions…). Son premier ouvrage est le premier tome de cette série.

Présentation du livre :

Précédemment : Mage de Sang

A noter qu’il n’est pas nécessaire d’avoir lu les tomes précédents pour suivre les aventures narrées ici. Il y a un lien par une continuité historique et on retrouve des personnages des tomes précédents, notamment Balfruss. Les faits importants nous sont rappelés au besoin.

Synopsis :

La ville de Voechenka a été dévastée durant la dernière guerre. Ville d’art, elle est maintenant en ruine et les morts reviennent la hanter une fois la nuit tombée. Alors que les groupes de survivants s’organisent comme ils le peuvent, deux personnes sont envoyées en mission pour enquêter sur les événements et tenter de comprendre ce qui se trame là-bas. Il s’agit de Balfruss, envoyé par le Tour Rouge, car une puissante magie serait à l’origine de ce phénomène et de Tammy Baker, Protectrice de la Paix depuis Perrizi.

Appréciation globale :

Toujours le même univers et à travers une nouvelle aventure, différente des précédentes. Ici, c’est survivre face à une horde de zombie. Il est plaisant de revoir Balfruss d’autant plus que malgré ses nombreuses connaissances, sa quête va lui poser du fil à retordre. Toutefois, rapidement, le même problème me revient, l’univers est intéressant et donne envie, l’histoire en elle-même beaucoup moins. Les personnages essayent de la porter à bout de bras, mais je n’ai pas été convaincu parce que l’on a donné à voir.

Avis personnel :

(/!\ il est fort probable que des révélations sur l’intrigue soient présentes)

Mage du chaos

L’histoire débute par une présentation succincte des différents personnages et de la situation « initiale », poussant Balfruss et Tammy à s’aventurer en terre inconnue. Le fait que Balfruss est volé l’épée Malédiction au nez et à la barbe de la reine, dans un endroit connu de peu, rend particulièrement bien, parce que forcément, ces récits rapportés permettent de mettre en valeur le mage. Toutefois, j’ai trouvé dommage que l’on s’attarde sur la reine et plus tard son mari sans que cela ait un intérêt significatif au récit. Je suis d’accord que cela ancre un peu plus l’histoire dans l’univers, mais ce ne sont pas des personnes que l’on revoit par la suite. Du coup, leur rôle et impact sont amoindris.

Rapidement, cela tourne à une histoire post-apocalyptique basique à base de zombie. Balfruss ne peut pas employer toute l’étendue de sa magie et le groupe de réfugiés qu’ils rejoignent survie un peu comme il peut. L’arrivée de renfort et surtout de nourriture est la bienvenue car ils ne viennent par les mains vides et sont accompagnés de prêtre guérisseur et d’un autre prêtre un peu plus intéressant Kaï.

Sur place, les personnages qui se détachent sont Alyssa et Zannah, chacune ayant des forces respectives qui encouragent et permettent à la zone de la vinerie de tenir. Malgré cela, le siège semble définir à tenir car les défenseurs s’épuisent jour après jour contre une force qui ne semble pas diminuer en nombre.

Après une enquête minutieuse, on commence à avoir quelques escarmouches et on en apprend un peu plus sur ce qui se passe et le pourquoi du comment. Cela se déroule sans réel accroc et l’aventure progresse sans être désagréable mais sans événement grandiose non plus. On a le droit à quelques affrontements entre Balfruss et les mages du coin qui sont responsables de cette calamité, ce n’est qu’avec les combats contre Kaine puis Polganna que l’on sentira un semblant de duel équilibré.

Plus porté sur l’acier, les combattants adverses ne feront pas le poids, Tammy et Zannah étant une classe au-dessus et seul le surnombre et la fatigue peuvent les dominer. Même la révélation du réel métier d’Alyssa d’avant la guerre m’a laissé de marbre (cette capacité magique est plus que douteuse). On notera le combat final qui cumule les forces magiques, physiques et divines pour abattre la créature du Néant.

D’ailleurs, c’est peut-être là, l’intérêt du tome, la présence de ces entités supérieures où on retrouve Vargus et Nethun mais également ici Kaïs. Finalement, à la fin, on semble avoir enfin abattu le maître après avoir tués les apprentis. On peut clore sereinement la trilogie, en se disant qu’il ne s’est pas passé grand chose et que mis à part pour le premier tome, l’intérêt principal vient pour la méta-histoire.

Celle-ci est quasiment absente de ce dernier tome si ce n’est pour nous laisser penser à de nouvelles aventures épiques à relater dans l’avenir. Si le pourtour était plus attractif, les aventures moins plates, peut-être que j’aurai pris le temps d’aller chercher des réponses à mes questions dans les futurs livres de Stephen Aryan. Ce n’est pas le cas. Je reviendrai peut-être suivre les pas de Vargus un jour, auparavant, j’ai une longue liste d’ouvrages qui m’attendent avant que je daigne jeter un œil dessus.

Cette trilogie n’a rien de bien original dans les différents cycles de fantasy que l’on peut voir autour de nous et, mis à part la dimension plus policière/enquête qui aura été utilisée sur les deux derniers tomes, que l’on peut juger comme un peu superficielle, elle ne me laissera pas un souvenir imperissable.

Arck,


A vous de commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.