Mage de Sang (L’âge des ténèbres 2) – Stephen Aryan

Auteur :

Stephen Aryan est un auteur britannique né en 1977 et diplômé de l’université de Loughborough dans le marketing. Il travaille dans le milieu des comics (critique, podcast, conventions…). Son premier ouvrage est le premier tome de cette série.

Présentation du livre :

Précédemment : Mage de Guerre

A noter qu’il n’est pas nécessaire d’avoir lu le tome précédent pour suivre les aventures narrées ici. Il y a un lien par une continuité historique, mais pas en ce qui concerne le lieu et les personnages principaux.

Synopsis :

La ville de Perizzi se remet peu à peu des plaies laissées par la folie de Taïkon et le Nécromancien. Le peuple reste emplie d’une haine contre les magiciens et ces derniers se cachent pour éviter toutes représailles. Des événement sont pourtant en train de se mettre en marche dans les bas-fonds pour déséquilibrer le pouvoir. Byrne, Protecteur de la Paix va devoir s’allier avec les talents de magiciens de Fray, le fils de son ancien coéquipier pour résoudre une affaire de meurtre qui lui rappelle de mauvais souvenirs. Choss, ancien champion de lutte, doit à la fois gérer les combattants de son arène et sa relation privilégiée mais pas facile avec la pègre locale.

Enfin, Katja est une espionne de la reine Talandra qui se retrouve impliquée dans un complot qui vise des couronnes royales et doit faire preuve de subtilité pour ne pas griller sa couverture.

Appréciation globale :

Nouvelle histoire, un cadre presque entièrement différent, même plume. Après de l’heroïc-fantasy, voici venu le tour pour de l’enquête aventureuse. On suit essentiellement 3 personnages mais j’avoue avoir eu du mal à me sentir dans les différentes aventures. Autant celle de Choss possède un certain charme et se laisse suivre sans plus ; autant les deux autres ne m’ont pas intéressé. Le comportement de Katja est étrange à plusieurs égards et ne correspond pas trop à sa couverture. De l’autre côté, j’ai trouvé Fray beaucoup trop lisse.

Dans sa globalité, il y a plusieurs éléments, différents détails distillés au fil du récit qui m’ont complétement fait sortir du roman. Je ne suis donc pas très satisfait de cette lecture et j’ai déjà acheté le tome 3 donc j’espère que ça sera mieux.

Avis personnel :

(/!\ il est fort probable que des révélations sur l’intrigue soient présentes)

Le début du récit nous permet l’introduction de la ligne temporelle du récit et de la nouvelle citée dont laquelle va se vivre les deux enquêtes. On passe assez rapidement également d’un personnage à un autre pour les introduire en parallèle. Il est intéressant de voir les conséquences du premier tome et notamment le traumatisme lié à la magie qui sera illustré par plusieurs exemples. D’autre part, le pouvoir a aussi été affaibli même si la reine est remontée sur le trône. Et finalement, c’est judicieux d’avoir axé le récit autour de ces deux principales répercussions avec en plus quelques années passées ce qui a permis d’un côté de recréer du liant et des fondations pour l’avenir tout en les laissant particulièrement fragile.

La couverture de Katja est assez originale, mais c’est rapidement contrebalancé par le peu d’intérêt qu’elle y porte (ok, en même temps, c’est une espionne à la base) et par son développement qui est juste ce qui est nécessaire. Je n’ai pas aimé son comportement pendant une bonne partie du récit en bonne partie du fait qu’elle grille pour moi sa couverture très rapidement au vu de ses actions et de son attitude vindicative. Rodann est un complotiste amateur, je veux bien l’admettre mais j’aurais beaucoup de doute sur le fait que Katja puisse remplir la mission que je souhaite. A l’inverse d’Espérance qui arrive à jouer son rôle sans faire vraiment de vague et qui joue finement le coup (comme une véritable espionne en fait).

Fray apporte un autre regard sur la magie. De part essentiellement l’absence d’une réelle formation qui fait qu’il ressent les choses et les interprète essentiellement par des sentiments, des impressions. Quelque chose de très sauvage, brute. De plus, ses compétences et savoirs sont assez limitées. Comme c’est pour une enquête, ça lui donne donc juste ce qu’il faut comme talent pour faire avancer l’intrigue sans aller trop vite et/ou la résoudre trop facilement. Cependant, son intégration au protecteur de la Paix, sa relation avec Byrne et surtout cette filiation par le journal du père ne m’ont pas du tout convaincu. Pour les deux premiers, ce n’est pas suffisamment développé pour que l’on puisse y apporter un intérêt. C’est mal calibré dans le sens où soit l’auteur en dit trop, soit pas assez. Pour les entrées dans le journal, j’ai trouvé ça particulièrement dommage de faire écrire par le père qu’il retrace toutes ses enquêtes pour son fils. Cette excuse est effectivement un moteur qui va pousser Fray à aller jusqu’au bout et à s’impliquer totalement dans la recherche du mage de sang. Mais elle n’était pas nécessaire. La narration du journal se suffisait à elle-même.

Pour Choss, c’est majoritairement du classique et efficace dans la lignée du premier tome. Stephen Aryan semble plus à l’aise avec ce type de personnage. La relation difficile avec la mafia et sa hiérarchie locale est sympa sans casser des briques. Le seul truc que j’ai trouvé loupé, c’est la super révélation du sexe de Gorrax qui devient Gorraxi, pouf. C’était une femme. Je n’ai pas vu un intérêt à cette manœuvre. Scénaristiquement, c’est peut-être une preuve d’une certaine confiance, mais cette dernière semblait déjà totalement acquise dès le début.

Le méta-univers avec Vargus était par contre intéressant et cette tâche de fond est cool parce que c’est surtout là que je vois quelque chose d’attrayant.

Pas beaucoup de côté positif donc et si c’est des aventures assez différentes au fil des trois livres avec quand même un retour de Balfruss dans le troisième, met avis que ce deuxième tome est dispensable.

Arck,

Publicités

A vous de commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s