Le Crépuscule des Prophéties – Terry Goodkind

Me revoici pour clôturer ce mois d’octobre. Et ce n’est pas avec ma bonne humeur plus que je viens tout juste de terminer le dernier tome de Terry Goodkind, du cycle de l’Épée de vérité qui a été annoncé avec fanfare par la maison d’édition Bragelonne. Sorti ce mois-ci sous nos tropiques profitant de la bonne relation avec l’auteur et son éditeur américain, partons une nouvelle fois (une dernière fois ?) à l’aventure au côté de Richard et Kahlan.

Présentation du livre :

Précédemment :

Publié sous le nom de Severed Souls au mois d’août, ce livre est annoncé comme la conclusion de la saga. Cela dit, à défaut d’être un maître du suspense, Terry Goodkind a l’air de faire trainer les choses en longueur. Ne nous étonnons donc pas, si cette conclusion n’est qu’en fait que le dernier tome de la deuxième partie de cette si longue saga. Pour ceux qui ne le saurait pas, je parle de deuxième partie pour la simple et bonne raison que la machine à présage démarrait une nouvelle aventure. Démarrait, oui, car auparavant, dans tous les tomes précédents, il y avait toujours un événement qui déclenchait l’arrivée du tome suivant car toutes les actions qu’ils avaient mené pour sauver le monde amenait à des conséquences encore plus grave…

Mais, je m’écarte, parlons donc un peu de ce tome-là, dont j’attends avec impatience les défenseurs…

Prochainement :

Synopsis :

Dans un premier temps, je pense qu’il est obligatoire de vous rappelez que les vilains Hannis Arc et Sulachan marchent avec leur armée de mort vers le Palais du Peuple pour tuer tous les êtres vivants du monde et amener le Chaos. Enfin, bref, dans la continuité du Troisième Royaume, Richard Kahlan et toute la clique se trouvent dans l’obligation d’aller au Palais du Peuple car ils ont besoin d’un champ de protection pour pouvoir enlever la souillure de Jit. Et depuis les Terres Noires, c’est pas à côté !

Avis personnel :

(/!\ il est fort probable que des révélations sur l’intrigue soient présentes)

Cependant, des demi-hommes attaquent l’équipée et profitent de cette diversion pour supprimer les chevaux empêchant toutes possibilités pour que cette quête puisse être menée à bien dans le temps imparti. Il faut donc une solution de replis. Cela tombe bien, la mère de Samantha, Irena croit savoir qu’un champ protecteur se trouve dans la citée de Saavedra, le fief délaissé d’Hannis Arc.

Et oui, car pendant ce temps-là, chemin faisant, Hannis Arc et Sulachan abordent un fossoyeur. Dans sa grande générosité Sulachan lui fait de la place en ranimant tous les cadavres pour les mettre à son service et Hannis Arc propose au péon de rester en vie, en échange de quoi, il va annoncé à toutes les citées voisines ses intentions trop dark afin qu’elles se rendent parce qu’il est magnanime qu’il a une armée de mort-vivants à son service et qu’il ne fera preuve d’aucune pitié.
Je me demande juste l’utilité de l’entreprise sachant que Sulachan veut créer le Troisième Royaume en réunissant le monde des vivants et des morts, il en a un peu rien à faire. Le seul truc qui lui importe c’est d’arriver le plus vite possible au Palais des Peuples pour faire ce qu’il a à faire.

Mais ce n’est pas tout, Ludwig Dreier, l’abbé tortionnaire est parti lui-aussi pour Saavedra et il se sert de sa magie pour prendre possession en bon seigneur de la citée. Parce qu’il n’existe pas que la magie additive et soustractive, il existe aussi la magie noire !

On se dit donc que la rencontre entre Dreier et Kahlan va faire des étincelles !! Mais n’anticipons pas trop.

Retour auprès de Richard, Kahlan, les mago et la première Phalange. Assailli par les demi-morts, épuisé par les batailles et par la souillure, Richard joue son va-tout en proposant une stratégie bien à lui. Il s’en suit une fuite magistrale où Kahlan prend son épée de Vérité pour se battre comme un beau diable. Mais finalement, c’est Samantha qui a le mot de la fin en utilisant la magie à bon escient et profitant que les adversaires soient dans une faille pour la faire s’effondrer. Il faut dire que personne avant elle a eu cette idée. Pourtant, ce n’est pas la première fois que Richard & co combattent des ennemis dont une partie est insensible à la magie…

Nicci, Zed et Kahlan discutent du cas Irena, en effet pour chacun, cette dernière à l’air suspecte de part son comportement mais aucune mesure n’est vraiment prise en attendant d’en savoir plus. Zedd, Richard et Kahlan discutent à propos de leur vie gâcher par toujours plus d’aventures et l’absence de quiétude (merci qui, merci Goodkind !) et se demandent si après cette dernière, ça serait pas génial d’aller vivre dans un coin paumé, loin de tous les tracas.

Et peu après cet affrontement exténuant, alors que tout danger semblait être écarté, Zedd est trouvé mort, décapité. Pas le temps pour de belles funérailles, y a encore des vies à essayer de sauvegarder. Continuant leur trajet vers Saavedra et après quelques mésaventures, ils rencontrent une tribu des hommes de paille qui leur interdit leur passage sur leur territoire à moins de l’accord de leur oracle local.

Kahlan fait office d’intermédiaire et elle se rend compte qu’ils ont été un peu manipulés pour arriver jusqu’ici. La personne a des pouvoirs similaires à ceux de Shota mais parle pour annoncer beaucoup de faits déjà connus sur le passé de Sulachan et de ce qu’il veut faire. Tout ça pour finalement nous énoncer la sentence : Nicci doit mourir pour que Richard puisse survivre. A Kahlan de s’en charger. « Nan, mais j’ai mis du rouge à lèvre noire, tu crois que c’est pourquoi, c’est pour te montrer que je compatis, quoi ».
Bien sûr, cela affecte notre jeune femme qui repart morose de l’entretien.

Finalement, l’équipé arrive à Saavedra où le piège tendu se referme. Le champ de protection n’était en fait qu’un champ de force empêchant l’utilisation de toute magie. Tout le monde se retrouve donc en tôle et Deier peut jouer le fanfaron.

Hé là, dans l’obscurité des geôles apparaissent soudainement des Mord-Siths qui ont décidé de discuter avec le seigneur Rahl parce que Dreier il est en train de copuler Erika, sa Mord-Siths préférée. Elles cherchent donc à comprendre qui est Richard et tombent donc sous le charme de tant d’héroïsme et de classe dans un seul homme et elles se mettent alors directement à ses pieds lui vouant allégeance.
Ni une, ni deux, nos amis libérés se chargent d’enfermer Dreier et d’aller libérer les autres. En s’occupant de Dreier, il découvre que celui-ci à un journal-jumeaux mais tous les messages ont été effacés. Mais devinez donc qui à l’autre ? Irena voyons, à peine libérée, Kalhan détourne son attention pendant que Richar jette un coup d’oeil au livre que cette dernière leur avait bien caché d’une part et qui n’a jamais été effacé d’autre part.
Et là, on se dit que c’est gros comme une maison : Irena s’est fait capturée par Hannis Arc, amenée de force dans la forteresse et elle arrive à cacher le bouquin et sa complicité avec Dreier sans jamais être compromise ou tout simplement effacer elle aussi les messages… J’avoue chapeau !

Mais c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et notre magnifique héros, cet Hercule de bonté, de générosité, cet homme qui arrive à séduire toutes les femmes sur son passage et faire vibrer également tant d’hommes, et bien, il prend Irena par le cou et il lui fracasse allégrement la gueule contre le mur. Et pas qu’une fois !
Il faut dire qu’elle a tué Zedd. Et sur cet élan d’héroïsme, arrive la dernière conquête d’Eros, Samantha qui déverse sa haine sur Richard, le meurtrier de sa mère.
Et bien sûr, les premiers mots de Richard et Kahlan envers la jeune fille, c’est « non mais attends, je t’explique ». Et cette dernière part au loin (au lieu de déverser sa haine sur place, elle était pourtant douée dans ce domaine la petite) dans un « plus que c’est comme ça, je ne t’aime plus. Je te déteste, je te hais », mais avant de prendre ses jambes à son cou, elle prend son pied en poignardant au coeur Kahlan.

Tout le monde est affligé par cette perte car Nicci a fait ce qu’elle a pu mais l’Inquisitrice a bel et bien perdu la vie. Richard demande cependant deux choses à l’ex-Soeur de l’Obscurité : guérir complètement les blessures de Kahlan et le tuer en arrêtant son coeur. Après du blabla celle s’exécute. Mais Richard est trop fort, il tente donc l’impossible et parvient à ramener Kahlan à la vie, mais lui reste dans le monde des morts. Et donc, il met juste la jeune femme dans la même position dans laquelle il était quelques pages auparavant…

Kahlan est découragée mais se dit que son (qualificatif de votre choix) de mari va revenir mais que ça va mettre plus longtemps que prévu. Il faut donc conserver son corps. Nicci ne pouvant le faire, elle promet sa libération à Dreier si ce dernier met en stase Richard. Une fois que ce dernier s’est exécuté, il s’enfuit au loin et Kahlan le tue à l’arc. Ivre de colère, Erika échoue dans sa tentative vengeance car Kahlan ressuscitée possède à nouveau ses pouvoirs d’Inquisitrice. Et voilà comment on clôture un cas en quelques pages.

Bon, on est proche des 470 pages là, alors sur du larmoyant, et nous rappelant que Cara, dont on a plus de nouvelles, a vécu la même chose et on clôture ainsi !

Il était pas génial ce dernier tome !
A bientôt, pour de nouvelles aventures dans la prochaine partie ^^. On espère que l’arc sera clôt bien vite.

Arck,


A vous de commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.