Remember Me – Dontnod Entertainment – Capcom

Un petit passage par ici pour présenter un jeu vidéo que j’attendais depuis un certain temps. En effet, le projet a débuté en 2008 ce qui fait un long développement pour un jeu sorti seulement en juin de cette année 2013. Quelles sont les raisons qui ont poussés pas mal de personnes à suivre au moins de loin ce titre ?
Premièrement, il s’agit d’un studio français qui proposait une action se trouvant dans un Paris futuriste avec des artworks alléchantes. Ensuite, le sujet autour de la manipulation de la mémoire apportait quelque chose d’original dans le paysage vidéo-ludique. Pour terminer, c’est la présence d’Alain Damasio, auteur dont je ne vous ai pas proposé ces deux romans (les ayant lu avant 2011) La Zone du Dehors et surtout la Horde du Contrevent. J’ai beaucoup son travail à la fois d’écriture et l’engagement qu’il porte. Et je suis loin d’être le seul.
Mais passant sur le contenu de ce jeu !

Scénario :
L’aventure se déroule dans un Paris futuriste de 2084. Dans ce monde, la technologie a permis de faire le commerce de souvenirs. Nous incarnons Nilin, une chasseuse de mémoire et Eerroriste qui s’échappe de la prison La Bastille à l’aide d’un ami nommé Edge.
Ce dernier va nous donner différentes missions afin de nous permettre de retrouver notre mémoire, en partie volé lors du passage en prison.

Gameplay :
Le jeu est assez simple de prise en main et je conseille l’utilisation d’une manette pour vraiment en profiter. On se déplace donc dans un Néo-Paris et l’on apprécie directement la touche française (premier magasin que l’on rencontre : une boulangerie =) ). Cependant, on est rapidement heurté par le manque de liberté. On se trouve dans un véritable jeu couloir et les seuls petits détours possibles sont pour ramasser des bonus.

Le jeu est donc une progression linéaire où on enchaîne phase de combat et phase de plateforme.

Quelques petites énigmes viendront compléter le jeu. Les plus intéressantes étant celles où Nilin modifie la mémoire d’une personne. Ce système est intéressant mais j’aurais apprécié qu’il soit plus présent dans le jeu et que l’échec y soit possible.

Le jeu est divisé en 8 épisodes où on suit les missions que nous donne Edge. Un peu trop aveuglément à mon goût même s’il s’agit de notre sauveur. On notera également l’introduction d’un épisode, la citation d’un écrivain (de mémoire, il y a Gandhi, De Beauvoir, Lamartine, Kipling) suivie d’une introspection de la part de Nilin.

Particularité du combat :
Remember me utilise une méthode de combat original constituée de combinaison fixe. En combat, deux touches (X & Y à partir d’un manette Xbox) permettent de donner respectivement des coups de poings et de pieds permettant l’affichage de combo comme XXX ou XYYXYY. A partir de la deuxième entrée, quatre types de bonus (Pressens) sont applicables : attaque, soin, chaîne (bonus identique au précédent et doublé) et diminution du temps de récupération des S-Pressens.

La montée en niveau de Nilin se traduit par le choix d’un point de ces chaînes de combo à débloquer par exemple un X soin ou un X attaque

Les S-Pressens sont des sortes de super-attaque qui ont des temps de récupération varié. Elles se débloquent automatiquement au fur et à mesure de la progression du jeu. Cependant, elles ne sont pas utilisables dès le début du combat, il est nécessaire de remplir une jauge de spécial (permettant un S-Pressens au début puis on repousse cette limite) à l’aide de coup classique avant de pouvoir les utiliser.

A la fin de certains boss, une séquence simple de QTE permet de l’achever.

Performance de l’IA :
L’IA suit des mouvements archétypiques ce qui permet de faciliter leur élimination en combat. De plus, un ? indique lorsqu’il va attaquer. Si les adversaires se attaquent un par un, ils auront tendance à entourer Nilin. Cependant, certains combats m’ont demandé de la patience par la stratégie se basant sur l’obligation de passer par des S-Pressens.

Je trouve ça juste étrange qu’il faille se battre au corps-à-corps majoritairement dans un futur ou les armes à distances n’ont sûrement plus à prouver leur efficacité.

Durée de vie :
J’ai joué de manière particulièrement fragmenté sur ce jeu donc, il est difficile de vous donner une durée de vie certaine, mais je dirais que le jeu se boucle en environ 10h. Ce qui est extrêmement peu, surtout lorsque la rejouabilité du titre n’apporte rien.
Avec un univers plus ouvert à l’exploration et l’apparition de vrais quêtes secondaires le jeu aurait gagné en profondeur.

Musique & Graphisme :
La musique ne pas particulièrement frappé dans ce jeu. Même si on reconnaît au fil de l’aventure quelques titres qui sont calqués sur des types d’événements, je n’ai rien trouvé de transcendant.

Au niveau du graphisme, Remember Me propose des choses intéressantes. Sans être un complet chef d’œuvre visuel, sa composition est agréable avec les jeux de lumières et les différentes ambiances que proposent les milieux ouverts et fermés du titre.

Ce jeu est intéressant par son scénario et l’originalité du système de combat. Cependant, sa durée de vie et son côté couloir répétitif nuisent beaucoup au titre. J’espère que Dontnod Entertainement sera se baser sur les nombreuses critiques faites pour les prendre en considération dans leur prochain titre.

Arck,

Publicités

A vous de commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s